UK
back Back
Services
back Back
Insights
back Back
About us

Les femmes dans le monde agricole

Baromètre pour la MSA

Pentagram_DarkBackground (002)

Quelques jours avant la mobilisation des agriculteurs, Verian a réalisé une enquête* inédite pour la Mutualité Sociale Agricole (MSA) auprès de femmes actives du monde agricole sur leur place dans ce secteur,  leurs motivations, leurs difficultés et leurs perceptions de l’avenir.

Au-delà d’un regard extrêmement critique sur la politique agricole de la France, les agricultrices font part d’un « métier passion », véritable choix de cœur dans leur parcours. Un attachement à leur profession extrêmement fort, malgré des points de crispations qu’elles dénoncent :

  • Un sentiment d’inégalités entre les femmes et les hommes du monde agricole, notamment en termes de rémunération et surtout de reconnaissance
  • Une rémunération jugée très insuffisante
Qui sont ces femmes actives du monde agricole ? Quel est leur parcours ? Comment ressentent-elles leur place dans le monde de l’agriculture ? Quelles sont leurs motivations, leurs envies et attentes ? C’est ce à quoi cette étude, appelée à devenir un baromètre annuel, répond.

1. Des femmes d’expérience aux profils variés, pas toutes « femmes de » ou « filles de » …
  • Seule une sur deux a son conjoint qui travaille dans le domaine agricole. Aussi, 46 % sont issues d’une famille agricole, 30% d’une famille rurale non-agricole et 24 % d’une famille citadine.
  • 37 % ont intégré le monde agricole dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Quand on voit que cette proportion monte à 44 % parmi les cheffes d’exploitation, cela semble traduire la volonté entrepreneuriale des femmes du monde agricole sans oublier une forme de dynamisme du secteur.

2. ...mais un même regard sur leur métier, le monde agricole et la place que les femmes y occupent

  • L’agriculture est très clairement pour elles un choix de cœur : toutes la décrivent comme un métier « passion » (93 %) qui leur semble de toute évidence essentiel (96 %) et dans lequel elles s’épanouissent (84%). Elles sont avant tout mues par leur amour du métier (47 %) et de la nature (51 %).

  • Même si le métier peut s’avérer ingrat : elles le jugent particulièrement difficile (95%), très peu reconnu (87% le pensent) et très peu rémunérateur (82%). Dans ces conditions, et malgré l’amour du métier : 61% estiment que l’agriculture n’est pas un métier attractif.

  • Un monde agricole où les inégalités femmes-hommes restent très prégnantes : 83 % - tous statuts confondus – les constatent dans ce milieu. D’ailleurs, leur sentiment de légitimité est fragile : si une courte majorité (61 %) des actives agricoles se sentent aussi légitimes que les hommes, près d’une sur 2 se sent moins soutenue (41 %), moins reconnue pour la qualité de son travail (42 %), moins acceptée (48 %) et moins respectée (48 %) que les hommes. Dès lors, deux-tiers (66 %) des actives agricoles considèrent qu’il est encore plus difficile pour une femme qu’un homme de travailler dans le monde agricole.

  • Un véritable enjeu de rémunération : deux-tiers (66 %) des femmes actives du monde agricole jugent leur rémunération insuffisante et cette proportion monte même à près des trois-quarts (73 %) parmi les cheffes d’exploitation. C’est de fait le 1er levier pour améliorer leurs conditions de travail, un besoin largement partagé par l’ensemble du monde agricole comme l’a montré la récente mobilisation des agriculteurs

  • Malgré leur passion pour le métier, un regard morose sur le présent et l’avenir : les agricultrices et les salariées agricoles font état d’une très grande insatisfaction sur la politique agricole actuelle en France : 9 sur 10 (89 %) s’en déclarent insatisfaites, dont 42% fortement. Et elles craignent que cela ne s’arrange pas avec le temps : 80 % portent un regard pessimiste sur l’avenir du secteur. Dans ces conditions, seule une sur deux encouragerait ses enfants –  garçon comme fille - à travailler dans le secteur agricole.

Contactez-nous

 

*Note méthodologique : Enquête Verian-MSA réalisée en ligne du 2 au 15 janvier 2024, auprès d’un échantillon de 1020 femmes actives du monde agricole, adhérentes de la MSA ; représentatif de la structure des adhérentes MSA en termes de statut, âge et régions.

Our latest thinking

Subscribe to receive regular updates on our latest thinking and research across the public policy agenda.

Our expert teams around the world regularly produce research and insights relating to public policy issues. 

You can unsubscribe at any time.