UK
back Back
Services
back Back
Insights
back Back
About us

Les Franciliens et la Densité

Etude Verian pour l’Ordre des Architectes d’Ile-de-France.

expertise

Political, Opinion and Electoral

FR_E_1085091174_HiRes

Après une 1ère enquête consacrée au logement en Ile-de-France, l’Ordre des architectes a commandé une nouvelle étude sur la densification urbaine.

Après une première enquête consacrée au logement en Île-de-France (en février 2023), l’Ordre des architectes d’Île-de-France a commandé à l’Institut Verian (ex-Kantar Public) en novembre 2023 une nouvelle étude quantitative auprès d’un échantillon représentatif de 1000 Franciliens afin de mieux connaître leur rapport à la densité près de chez eux notamment, leur regard sur la démarche Zéro Artificialisation Nette (ZAN), la gestion politique de ces sujets, et enfin le rôle des architectes.

  • Comment les Franciliens vivent-ils la densification urbaine?
  • Entre avantages et inconvénients, comment la perçoivent-ils et à quoi l’associent-ils?
  • Quel regard portent-ils sur l’objectif de “Zéro Artificialisation Nette”?
  • Quelles solutions seraient-ils prêts à accepter pour limiter l’étalement urbain?

Telles sont quelques-unes des questions sur lesquelles cette étude apporte de riches éléments de réponse.

1. Des franciliens qui s’inquiètent de la densification de leur territoire, malgré des vécus différents

Dans l’esprit des Franciliens, l’idée de « densité » est plutôt associée à des idées négatives : aux nuisances (82%), à la bétonisation et à la surpopulation (80%), à la difficulté de se loger (76%), à l’insécurité et à un phénomène néfaste pour la planète (70%).

Les 25-34 ans se montrent plus positifs, l’associant à la vie sociale/culturelle (à 77%), l’attractivité (66%) et l’entraide (51 %). Aussi, les CSP+ l’associent particulièrement plus que les autres aux opportunités d’emplois (69%). Les avantages de la densité sont bien plus ressentis à Paris qu’ailleurs en Ile de France.


44%
des Franciliens estiment que la densité a un impact négatif sur leur qualité de vie
71%
La densité inquiète les Franciliens (dans des proportions similaires quel que soit le département)
80%
Plus de 8 Franciliens sur 10 affirment que l’Ile de France est surpeuplée au regard de ses capacités

2. Une démarche ZAN bien accueillie par les Franciliens sur le principe mais une très difficile acceptation des solutions pour densifier l’habitat et éviter l’étalement urbain

Les_Franciliens4

Aussi, seule une courte majorité des Franciliens (54% et 52%) pensent que le ZAN aura un impact positif sur la qualité de vie et la densité en Ile-de-France.

De façon plus opérationnelle, on observe une forte réticence face aux différentes solutions suggérées pour limiter l’étalement urbain : seule l’idée de « transformer les bureaux et les espaces inoccupés en logements » est largement approuvée (88%) et jugée plutôt acceptable sans trop de difficultés (par 44% seulement toutefois).

3. Une difficile identification des véritables décideurs politiques en la matière, mais un sujet politique qui a influencé le vote d’1 Francilien sur 3 lors des élections municipales

Pour une majorité de Franciliens (sans disparités selon les territoires), les décideurs politiques quel que soit leur niveau ont globalement tous un pouvoir important en matière d’aménagement du territoire.

Ce sujet est par ailleurs politique, il a influencé le vote d’1 Francilien sur 3 (notamment les jeunes et CSP+) et de 40% des Parisiens lors des élections municipales.

4. Des architectes légitimés et attendus pour prendre part aux débats sur la problématique de densification, jouer un rôle important et mettre en place diverses solutions

Les architectes sont perçus comme les acteurs auxquels les Franciliens font le plus confiance (53%) pour relever les défis liés à la densification, quelles que soient les solutions suggérées, les Franciliens leur font assez largement confiance pour agir, au coude-à-coude avec les élus locaux (49%) et urbanistes (48%).


53%
Les architectes sont perçus comme les acteurs auxquels les Franciliens font le plus confiance
85%
estiment que les architectes ont un rôle important à jouer sur le sujet
53%
déplorent que l’on donne actuellement aux architectes une place insuffisante dans les débats sur ces problématiques

*Note méthodologique

Enquête Verian pour l’Ordre des Architectes d’Ile-de-France, réalisée en ligne du 9 au 15 novembre 2023, auprès d’un échantillon de 1003 Franciliens âgés de 18 ans et plus, représentatif de la population résidant en Ile-de-France en termes de sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et département. 

En Savoir Plus

Nos dernières analyses

Inscrivez-vous pour être informés de nos dernières analyses en matière de politiques publiques.

Dans le monde entier nos équipes d’experts conduisent régulièrement des enquêtes et des notes analyses sur les questions de politique publique.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Nos réalisations

En savoir plus sur notre travail et sur la manière dont nous accompagnons nos clients.